Damoiselles les féministes

Ah, mesdames et damoiselles les féministes, si vous saviez quel est ce cœur qui bat et soulève l'Eglise de Dieu... Il apparaîtra quand sera dévoilé la trahison de ceux qui voulurent vous faire croire qu'ils vous aimaient alors qu'ils ne voulaient de vous qu'un cœur de...

A la fin mon cœur immaculé triomphera

L’Eglise des origines et celle de la fin des temps est cette île minuscule… Jean, Marie, Silencieux amour ; communion profonde de celle qui a bercé le Sacré-Cœur, avec le disciple bienaimé qui reposa tout contre Lui. Les battements de ce Cœur les unissent aux profondeurs d’une foi qui déjà, se déshabille dans la joie… Bienheureux les doux, ils obtiendront Miséricorde. L’Eglise Johannique est cette naissance jaillie de l’Eau et du Sang au berceau de la Croix ; Elle est, et Elle sera cette Arche de l’Alliance rescapée du dernier Déluge ; Celle des humbles, des pauvres, des anachorètes, des moines et des vierges… Celle des athlètes de l’impossible : les saints, les martyrs, les fol en Dieu… Celle des Justes et des Béatitudes. Elle demeurera éternellement, colombe blottie dans le creux du rocher, au Roc de la Parole. Ce monde passera mais Ma Parole ne passera jamais. Le nom de la Femme est Marie, la fiancée, l’Arche de l’Apocalypse.

Dieu Premier Servi !

Il y a un manquement à la charité qui se fait passer pour de la "fraternité": c'est la tolérance. La tolérance est un compromis avec le moindre mal et in fine une collaboration avec le mensonge. C'est la charité inversée, la "charité" du monde dont l'anagramme est...

Neige

Cœur de neige quand je te pose tout contre mon oreille j'entends battre La Mer ... Extrait d'Adoration (Ed du...

Lourdes

Dans LOURDES, il ne manque qu'un deuxième U pour lire DOULEURS... Mais justement il n'y est pas...Car les douleurs de la Femme écrasant la tête de Satan et enfantant des enfants de Grâce est douloureuse JOIE! Hier parmi les douze séminaristes ordonnés prêtres à...

Près de la grotte se tient Marie …

Près de la grotte se tient Marie; elle apparait dans la mandorle de pierre auréolée de brume et de soleil...à ses jolis petits pieds, trois roses ont poussé au creux du rocher, et la source de paix a jailli. Le rosaire égrène ses Ave soulevant la traîne des nuages...

Pin It on Pinterest