ARTÈGE

ISBN : 979-10-336-1154-7

Dimensions : 14,0 cm × 21,6 cm × 0,0 cm

Date de parution : 06/10/2021

À Paraître

Chœur de chair

Une chambre d’adolescente vide et froide, toute blanche… 

Cela débute comme un roman mais très vite la réalité gifle dans sa chute : « une effraction de l’innocence » survenue dans la toute petite enfance hante la chair et la mémoire du corps. Là est la genèse d’une quête qui s’ouvrira sur le Mystère de la femme.

Par-delà des images contemporaines qui morcellent son corps et l’enferment dans des fonctions, des tabous ou des masques…, par-delà les phantasmes et les contes, ce mystère prend Corps dans les Saintes Écritures. Loin des clichés qui imposent une femme prisonnière de règles obsessionnelles ou d’un patriarcat jaloux de son pouvoir, la femme y révèle au contraire sa liberté irréductible. Le Oui de la Vierge en est l’alpha et l’oméga. Car au regard de Dieu la Femme est l’accomplissement de son œuvre.

Du paradis perdu à la figure de la Vierge Marie, Véronique Lévy déroule cette tunique du Salut et de la Rédemption — tissée par Dieu Seul — et dont la femme est La gardienne : Femmes des déserts, héroïnes des combats, messagères de la Bonne nouvelle, femmes brisées ou en marge… Toutes s’acheminent vers le cœur d’un Mystère triomphal… Véronique Lévy ose l’affirmer à travers une écriture flamboyante au style inspiré et prophétique : si Ève est le couronnement d’Adam, Marie est la vocation de l’Église. Car dans son chœur de pierre et sous la chaire de Pierre bat un cœur de chair : le cœur d’une Femme.

Du Jardin d’Eden au désert de la modernité.

Du Jardin d’Eden au désert de la modernité.

 « De quelle Eglise parlez-vous ; de l’Eglise de la terre ou de l’Eglise du Ciel ? »demandait sainte Jeanne d’Arc… Il y a l’Eglise des hommes pécheurs, celle du triple reniement de saint Pierre…  Et il y a son chœur indestructible car il repose sur l’infaillibilité du cœur immaculé de Marie. La chaire de Pierre, dont Jésus dit qu’il y bâtira son Eglise, que les puissances des enfers ne l’emporteront pas sur elles, la chaire de tous les Papes, prend racine dans le FIAT de Celle qui porta le Verbe et L’offrit au monde, de la crèche à la croix. Mère de Dieu et Mère de l’Eglise, elle L’offre encore, ce Dieu fait homme, voilé sous les Espèces du vin et du pain ; elle L’offre jusqu’à la fin du monde. Elle nous murmure, comme aux noces de Cana : « Faites tout ce qu’Il vous dira » A la Table de Communion éclot l’Eglise du Ciel. Elle est levain des humbles, et Elle commence ici. Eglise des derniers temps, Eglise des petits de Marie.

Libre Journal de la vie Française sur Radio courtoisie

Depuis,L’humanité nouvelle s’émerveille dans l’éblouissement du toutPremier matin se levant sur le monde, au jardin d’un sépulcre béant, inondé de Lumière. Le Ressuscité murmure son nom, Elle se retourne et reconnaît l’Époux....

Parole et prière

Parole et prière

Je suis très émue d'avoir été invitée pour parler de CHOEUR DE CHAIR dans Parole et prière du mois d'octobre consacré à sainte Thérèse de l'enfant Jésus et de la Sainte Face. La carmélite de Lisieux, sainte patronne de la France avec sainte Jeanne d'Arc osait cette...

Pin It on Pinterest

Share This

Partager cette page

Partagez cette page avec vos amis !